Index de l'optique

A

  • Acétate : l'acétate de cellulose est un dérivé du plastique et l'une des matières les plus utilisées en lunetterie.
  • Acuité : l'acuité visuelle est la grandeur qui permet de mesurer la capacité de l'oeil. (s'exprime en dioptries)
  • Afocal : l'afocal est le système optique de puissance nulle. ex. verre plan
  • Ajustage : l'ajustage consiste à modeler la monture à la morphologie du porteur. C'est une étape très importante. En effet, un ajustage mal effectué peut affecter la vision de façon importante du client.
  • Amblyopie : Fonctionnelle ou organique, elle représente la baisse progressive d'acuité visuelle d'un oeil non utilisé.
  • Amétropie : l'Amétropie est une anomalie de la vision qui empêche la formation d'une image nette sur la rétine. La myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme sont des amétropies
  • Anallergique : l'Anallergique ne provoque pas d'allergie.(ex le titane)
  • Angle pantoscopique : l'angle pantoscopique est l'angle que fait la face de la monture avec la verticale lorsque la monture est placée sur le nez du porteur et que celui-ci regarde au loin. Généralement, la face de la monture est inclinée d'environ 5° à 10° par rapport aux branches. Cet angle permet à notre ligne de regard d'être perpendiculaire au plan de la monture. Lorsque nous marchons, nous regardons le sol à environ 10m ce qui pour une personne d' 1m80 correspond à un angle de 10°.
  • Aniseiconie : l'Aniseiconie est la différence de taille des images rétiniennes entre l'oeil droit et l'oeil gauche pouvant altérer la vision binoculaire et empêcher la fusion des 2 images.
  • Anti reflets : l'Anti reflets est un traitement optionnel à la configuration d'un verre, il a pour but d'augmenter la transmission et par conséquent le confort d'utilisation. Il supprime au maximum les reflets provenant de la réflexion de la lumière sur les dioptres d'une lentille système optique permettant de supprimer les reflets "parasites" et d'augmenter la transparence du verre.
  • Astigmatisme : l'astigmatisme est un défaut de vision généralement dû à la cornée, dont la forme est légèrement ovale au lieu de ronde. L'astigmatisme peut se combiner avec d'autres défauts visuels comme la myopie, l'hypermétropie et presbytie.
  • Astigmate : l'astigmate a une vision imprécise de près comme de loin. Il ne perçoit pas nettement les contrastes entre les lignes horizontales, verticales ou obliques.

B

  • Bâtonnets : les Bâtonnets sont les cellules de la rétine servant à la vision nocturne
  • Biseau : le Biseau est la bordure du verre taillée permettant le montage dans la monture

C

  • Cataracte : la Cataracte est une opacification partielle ou totale du cristallin. La plupart du temps elle est SENILE donc liée à l'âge. Dans ce cas là on ressent des gênes tels que la photophobie, des voiles opaques, et/ou une baisse d'acuité visions de loin ou de près.
  • Champ de vision : le Champ de vision est l'espace que l'œil est capable de percevoir. Chez l'Homme, le champ de vision, est de 180° environ.
  • Charnière : la charnière est l'articulation joignant les branches à la face de la monture et permettant le repli des branches derrière la face. Elle sert à maintenir les branches sur la face de la lunette. C'est grâce à elles que les branches se plient.
  • Cornée : la cornée est la petite membrane, fine et transparente, qui recouvre tout le devant des globes oculaires.
  • Cote : la cote est la largeur de la forme du calibre d'une monture.

D

  • Daltonisme : le Daltonisme es une anomalie, d'origine génétique, qui se traduit par une perception troublée des couleurs.
  • DMLA : Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age. Elle provoque l'apparition d'un scotome central à toutes distances.
  • Dioptre : le dioptre est la surface plane ou sphérique séparant deux milieux transparents et homogènes d'indices différents.

E

  • Écart pupillaire : l'écart pupillaire est la distance entre le centre de chacune de vos pupilles. Cette distance ne change pas avec le temps (sauf pour les enfants en cours de croissance) donc si vous avez mesuré une fois votre écart pupillaire, la valeur sera toujours utilisable. On utilise plus souvent les demis-écarts pupillaire (distance entre chaque pupille et le milieu du nez) pour centrer les verres correctement, les yeux n'étant pas toujours placés de manière symétrique.
  • Emmétrope : l'Emmétrope est un oeil qui n'a aucune anomalie de réfraction
  • Exophorie : l'Exophorie est l'anomalie de la vision binoculaire caractérisé par une divergence des lignes du regard lorsque les yeux sont au repos physiologique.

H

  • Hauteur pupillaire : la hauteur pupillaire est la hauteur entre le bas de la monture et le centre de la pupille. Cette mesure est utilisée pour définir le positionnement vertical du verre dans la monture. Pour être mesurée, l'opticien doit ajuster les lunettes sur le nez du porteur avant de mesurer cette hauteur à l'aide d'un décimètre. Cette mesure dépend à la fois de la morphologie du visage du porteur de lunettes mais aussi de la taille et de la forme de la monture.
  • Hypermétrope : l'hypermétrope est une personne qui voit mal de près. Son œil est trop court pour sa puissance ou trop puissant pour sa longueur. Cette anomalie de la vision peut être corrigée par le port de lunettes, de lentilles, ou moins souvent la chirurgie ou le laser.
  • Hypermétropie : l'hypermétropie est dû a un oeil insuffisamment puissant (« trop court »). L'image se forme en arrière de la rétine, ce qui explique que l'hypermétrope voit mieux de loin que de près. En cas de faible hypermétropie, la personne voit correctement de loin, mais au prix d'un effort pouvant provoquer de la fatigue.

M

  • Monture nylor : la monture nylor est à demie cerclée et refermée par un fil nylon.
  • Monture percée : la monture percée est une lunette qui possède une monture dont les branches sont directement vissées dans les verres.
  • Multifocal : le multifocal est le terme utilisé pour parler de l'ensemble des doubles foyers,triples foyers,toute forme de segment confondu(courbe,droit,rond)
  • Myope : le myope voit mal de loin. Son œil est trop long pour sa puissance ou trop puissant pour sa longueur. Tout comme l'hypermétropie, cette anomalie de la vision peut être corrigée par le port de lunettes ou de lentilles de contact.
  • Myopie : la myopie est un défaut de vision dû à un oeil « trop long » : la distance entre la cornée et la rétine est trop importante.
    L'image se forme en avant de la rétine et le myope voit mal de loin mais bien de près. Pour le myope, la distance de vision nette est d'autant plus courte que la myopie est forte.

O

  • Ophtamologue : l'ophtamologue est le médecin spécialiste des yeux et de la vision.
  • Opticien : l'opticien réalise sur prescription médicale, adapte, délivre et répare les lunettes ou les lentilles destinées à corriger les défauts visuels. Il a parfois un diplôme d'optométriste, ce qui lui permet de faire des examens de vue aux clients c'est-à-dire d'évaluer leur capacité visuelle.
  • Optométriste : l'optométriste est le technicien qualifié pour réaliser les examens de vue , mesurer les amétropies et prescrire les verres si nécessaire.
  • Orbites : les orbites sont des Cavités osseuses dans lesquelles se logent les yeux et qui les protègent.
  • Orthoptiste : l'orthoptiste est l'auxiliaire médical aidant à la rééducation des troubles visuels liés à une mauvaise coordination des mouvements oculaires.(ex le strabisme)

P

  • Plaquettes : les plaquettes permettent un appui stable de la monture sur le nez du porteur. Les plaquettes permettent aussi de régler légèrement la position en hauteur des verres de la monture.
  • Pont : Partie de la monture qui rejoint les deux cercles de verres de la lunette.
  • Port permanent : le port permanent est le fait de porter une lentille de contact jour et nuit . uniquement avec des lentilles à haute perméabilité à l'oxygène.
  • Pré-calibrage : le pré-calibrage permet l'optimisation de l'épaisseur du verre tout en respectant le centrage et le montage.
  • Presbytie : la presbytie est un trouble de la vision lié a l'âge (sclérose du cristallin , diminution de l'efficacité du tonus accommodatif) rendant difficile voire impossible la focalisation de la vision pour lire ou effectuer un travail de près.
  • Pupilliomètre : le pupilliomètre est l'appareil permettant de mesurer les écarts pupillaires.

R

  • Rhabillage : le rhabillage se fait à la fin du montage lorsque les 2 verres sont montés. Il facilite l'ajustage et met en forme l'équipement pour le rendre présentable au client.

S

  • Strabisme : le strabisme est une déviation des axes visuels par rapport à un point de fixation donné . Concrètement le strabisme convergent est le plus fréquent chez les enfants.
  • Système flex : le système flex, muni d'un petit ressort, permet aux branches de ne pas se déformer lorsque l'on retire trop brusquement ses lunettes.

T

  • Télétransmission : le fait d'envoyer directement les papiers par ordinateur afin que le remboursement sécurité sociale s'effectue plus rapidement.
  • Teinte : la teinte arrêtera les rayonnements visibles et préservera de l'éblouissement, mais, si elle n'est pas filtrante, elle n'arrêtera pas les rayons UV invisibles, aux conséquences néfastes pour l'oeil.
  • Tenon : élément de la monture généralement situé près des charnières des branches servant à fermer le cercle et maintenir le verre en place.
  • Traitement aminci : le traitement aminci peut réduire jusqu'à 40% l'épaisseur et le poids d'un verre. Les verres amincis sont ainsi plus esthétiques et plus confortables pour les porteurs de verres à forte correction.
  • Traitement durci : traitement durcisseur consiste à appliquer un vernis sur les verres organiques afin d'augmenter leur résistance aux rayures. Cette couche de protection permet ainsi d'augmenter la durée de vie de vos verres.
  • Traitement hydrophobe : traitement pour verres où l'eau glisse plus facilement. Certaines matières sont naturellement hydrophobes comme la plume et certaines feuilles. Le traitement hydrophobe permet un nettoyage plus facile.

U

  • Ultra Violet (U.V) : les Ultra violet sont des ondes électromagnétiques situées entre la lumière visible et les rayons X. Nocifs pour la peau et pour les yeux.

V

  • Verres à profondeur de champ : les verres à profondeur de champ sont destinés aux jeunes presbytes ou aux porteurs de verres progressifs qui cherchent un nouvel équipement de près. Ils procurent une vision de près nette, large et confortable et permettent également de voir net tout ce qui se situe à une distance moyenne.
  • Verre asphérique : le verre asphérique permet d'avoir un verre plus plat ( la face avant est plus plate que pour un verre sphérique) et une qualité optique améliorée, il est aussi plus esthétique.
  • Verres hydrophobes : les verres hydrophobes présentent une surface très lisse qui fait "fuir" l'eau : les gouttelettes glissent, et la condensation n'adhère pas, ou peu.
  • Verre interview : le verre interview est un verre à profondeur de champ destiné à corriger la presbytie c'est un verre spécialement conçu pour les activités de vision rapprochée. Il vous permet de bien voir de près, ainsi que les objets et les personnes qui vous entourent.
  • Verre minéral : le verre minéral est un verre en verre réalisé à partir de sable chauffé à très haute température. Il est assez lourd et fragile qui casse très facilement, cependant il est peu sensible a la rayure. A cause de sa matière il est interdit pour les enfants ainsi que pour les personnes qui font du sport.
  • Verre organique : le verre organique est un verre créé a partir de matières totalement synthétiques, principalement du CR39, ce matériau a été découvert dans les années 40, il a la faculté d'être léger, résistant, mais il est assez sensible à la rayure, c'est pourquoi de nombreux traitements sont optionnels.
  • Verres photochromiques : les verres photochromiques contiennent des pigments photochromiques spécifiques qui assombrissent le verre lorsqu'il est exposé aux rayons ultraviolets du soleil. Lorsque le rayonnement ultraviolet faiblit, le verre redevient clair. Cette teinte variable apporte un grand confort visuel.
  • Verres polarisés : les verres polarisés sont spécialement conçus afin de protéger contre l'éblouissement et atténuent les reflets parasites sur les surfaces réfléchissantes, il améliore le contraste et la perception visuelle en cas de forte luminosité : piste de ski, l' eau à la surface de la mer, pare-brise de voiture.
  • Verre polycarbonate : le verre polycarbonate dispose d'une résistance aux impacts sans égal. C'est le plus polyvalent des matériaux de conception.
  • Verres progressifs : les verres progressifs permettent à la fois la vision de loin (partie supérieure du verre) et la vision de près (partie inférieure du verre).
  • Verre tranchant : le verre Tranchant est réalisé avec une épaisseur au bord très amincie.